Informations pratiques

 

Les stages destinés à une découverte du milieu professionnel :

séquence d'observation en milieu professionnel

stage d'initiation en milieu professionnel

stage d'application en milieu professionnel


Ces stages permettent de découvrir le monde de l'entreprise. Ils concernent principalement les élèves de collèges ou les élèves de lycées dans des dispositifs 3ème prépa pro et DIMA. Ils sont obligatoires mais non évalués à l'examen. 


Les stages concourant à la formation professionnelle
Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) concernent les élèves en CAP et en baccalauréat professionnel et impliquent un rapport particulier avec l'entreprise.
L'élève n'y applique pas seulement ce qu'il a appris au lycée, l'entreprise est le lieu où il acquiert certaines compétences professionnelles définies dans le diplôme qui ne peuvent être obtenues qu'au contact de la réalité professionnelle. 
Ces périodes sont obligatoires en CAP et baccalauréat professionnel. Elles sont évaluées à l'examen en baccalauréat professionnel et en CAP. Qu'il s'agisse de stages ou de périodes de formation, l'élève est placé sous la responsabilité d'un tuteur désigné par l'entreprise.


 

Rappels réglementaires sur la durée des stages

 

Durée et horaires d'activité en milieu professionnel des élèves mineurs

La durée journalière est limitée à : 7 heures pour les élèves de moins de 16 ans, 8 heures entre 16 et 18 ans. La durée hebdomadaire est limitée à : 30 heures pour les élèves de moins de 15 ans sauf dérogation de l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale (IA-DSDEN), 35 heures au delà de 15 ans.

Le repos hebdomadaire de l’élève mineur doit être d’une durée minimale de deux jours consécutifs. La période minimale de repos hebdomadaire doit comprendre le dimanche, sauf en cas de dérogation légale.

Pour chaque période de 24 heures, la période minimale de repos quotidien est fixée à 14 heures consécutives pour l’élève mineur de moins de 16 ans et à 12 heures consécutives pour l’élève mineur de 16 à 18 ans. Au-delà de 4 heures et demie de travail quotidien, l’élève mineur doit bénéficier d’une pause d’au moins 30 minutes consécutives.

L'activité de nuit en milieu professionnel est interdite :

-   à l’élève mineur de moins de 16 ans entre 20 h le soir et 6 h le matin

-   à l’élève mineur de 16 à 18 ans entre 22 h le soir et 6 h le matin

Ces dispositions ne souffrent aucune dérogation.

Les élèves bénéficient de la durée totale des divers congés scolaires, aux dates fixées par le ministre chargé de l'Éducation nationale. L' IA-DSDEN peut exceptionnellement accorder une dérogation à cette disposition dans le respect du code du travail. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.